J’ajuste ma posture pour réussir ma prise de parole en public

Je t’invite à découvrir mon dernier article rédigé pour le blog Confiance de Nomadity.

Réaliser un exposé devant la classe, présenter un examen oral, défendre un travail de fin d’études face à un jury ou animer une réunion devant une vingtaine de personnes te semble-t-il insurmontable ?

Que ce soit face à 2 ou 200 personnes, pour une intervention de 5 minutes ou une heure, vis-tu ta prise de parole en public comme une véritable épreuve ?

prise de parole en public

Et si cet exercice devenait un plaisir ? Es-tu prêt à dépasser ton trac ? à capter l’attention de ton public ? à partager, transmettre, défendre ton point de vue et convaincre à l’oral avec assurance ? 

Voici quelques astuces qui te permettront de travailler et ajuster ta posture lorsque tu parles en public.

1. Se sécuriser

Avant la prise de parole, le trac fait généralement son apparition. Ton mental et ton corps peuvent réagir de différentes façons : tu rumines en imaginant les pires situations possibles, tu as chaud, ton cœur s’emballe, tu rougis, ta bouche devient sèche et tes mains moites, … Cet état peut te déstabiliser et te faire perdre tes moyens.

En transférant ton poids dans le bas de ton corps, grâce à la technique de la visualisation, tu vas t’enraciner à la terre et ainsi retrouver stabilité et sécurité.

Exerce-toi : Tiens-toi debout, les pieds écartés dans l’alignement du bassin, et concentre-toi sur ton abdomen. A chaque expiration, ta conscience descend le long de tes hanches, tes cuisses, tes mollets, tes chevilles et enfin tes pieds. Elle se glisse sous tes talons jusqu’aux orteils. A chaque expiration, elle descend un peu plus. Ensuite, sous ta voûte plantaire, visualise des racines qui pénètrent dans la terre très profondément.

Inverse le processus. A chaque inspiration, reçois l’énergie de la Terre qui monte le long des racines jusqu’à tes pieds, tes mollets, tes cuisses, ton bassin. Sens ta présence dans le bassin, détends ta colonne vertébrale et sens-toi calme, sécurisé et serein.

Enracinement

2. Établir le contact

Pour faire passer ton message, il est primordial d’établir un lien avec l’auditoire. Comment capter l’attention ?

a) Développe ta présence

Sois dans l’ici et maintenant, parle et déplace-toi lentement. Cela permet à tes idées de ne pas se bousculer dans ta tête.

Exerce-toi à être pleinement présent à ce que tu entreprends et cela deviendra une habitude. Lorsque tu montes l’escalier, ralentis exagérément tes mouvements et respire profondément. Si tu tiens la rampe, sois présent à la paume de ta main et à la texture du matériau. Lorsque tu écoutes ton interlocuteur, sois attentif à ses arguments et ne te concentre pas sur ce que tu vas répondre dans 30 secondes.

b) Sois authentique

Sois vrai et ne cherche pas à plaire à tout prix ou à prouver quoi que ce soit. Ne te raconte pas d’histoires, tu seras ainsi en accord avec ce que tu aimerais dire et ce que tu diras.

Exerce-toi : Fais la liste de tes valeurs profondes et agis avant tout à partir de celles-ci. Pratique la méditation et accorde-toi des moments de solitude et de silence pour développer un espace intérieur propice à l’introspection.

« Reste toi-même, car c’est dans l’authenticité que l’on puise ses forces. » D. Herrero

c) Connecte-toi au public par le regard

En établissant un contact visuel franc et direct, l’auditoire se sent concerné et prêt à suivre tes arguments.

Accepte aussi de te laisser regarder. Adopte alors un regard indirect : regarde au loin et accroche-toi à un détail dans le décor par exemple.

d) Sois enthousiaste et optimiste

Le sourire est un ingrédient indispensable de ta présentation. En étant enthousiaste et en parlant avec conviction, tu obtiendras l’adhésion du public.

présence

3. Soigner sa diction

Durant ta prise de parole, veille principalement à soigner :

  • ton articulation
  • ta prononciation
  • le volume sonore de ta voix
  • tes intonations pour donner du relief à ton intervention
  • le rythme, c’est-à-dire ton débit de paroles

« Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément. » Boileau

4. Se détendre physiquement

Avant une intervention orale, adonne-toi à une activité qui te fait du bien et qui contribue à te détendre. Il peut s’agir d’une sortie entre amis, une activité sportive, musicale, culinaire, …

Tu peux également pratiquer quelques exercices de détente quelques minutes avant de prendre la parole.

Exerce-toi à l’enchaînement « Visage – Épaules – Orteils » : Ferme les yeux et grimace de manière à tordre les muscles de ton visage dans tous les sens. Arrête-toi quelques instants. Reproduis cet exercice trois fois de suite. Puis, masse-toi le visage en prêtant attention aux sensations tant au niveau de ton visage qu’au niveau des mains. Ensuite, hausse les épaules sur l’inspiration, le plus haut possible, et lâche-les brusquement sur l’expiration. Fais cet exercice à trois reprises. Puis fais-les rouler trois fois vers l’avant et ensuite trois fois vers l’arrière. Enfin, pour bien sentir tes appuis et les assouplir, écrase le sol avec tes orteils en les tordant d’avant en arrière et sautille quelques secondes.

Harmonie

Saisis toutes les occasions pour une mise en pratique : lors d’une réunion de famille ou d’une activité entre amis par exemple. Ecoute différents discours et apprends des autres. Peu à peu, tu ajusteras ta posture et prendras la parole en public avec plaisir et aisance. Vas-y progressivement et fais-toi confiance. A toi de jouer maintenant !

Tu pourrais également être intéressé par :

Choisis le coaching scolaire et étudiant!

Fleche Espace EtudiantsQue tu sois étudiant dans l’enseignement secondairesupérieur universitaire ou non, je t’accompagne en tant que coach vers l’atteinte de ton objectif. Envie d’en savoir plus? Contacte-moi!

Envie de commenter, échanger, partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s