Une estime de soi reboostée !

Pour rebooster ton estime de toi-même, note sur une feuille 20 de tes qualités en commençant ta phrase par « Je suis … ».

Découpe cette feuille en 20 morceaux que tu places dans une enveloppe.

Chaque matin, prends un papier au hasard dans l’enveloppe et ressens cette qualité en toi.
⇒ Avant de t’endormir, relis cette phrase et ressens à nouveau cette qualité.
confiance en soi

Je me décontracte en quelques instants

déconcentration

Tu as l’impression d’être sollicité(e) de toute part ? Tu ne sais plus où donner de la tête ? Tu cours après le temps … qui passe beaucoup trop vite à ton goût ?

Ta « to do list » te semble insurmontable ? Tu te disperses et au final, tes actions te semblent peu efficaces ?

pause

Voici 5 étapes pour te décontracter et te recentrer

  1. Éteins ton téléphone portable, éloigne-toi des écrans de manière à ne pas être dérangé(e).
  2. En position debout, assise ou couchée, ferme les yeux et permets à ton corps de se mettre en veille. Déconnecte-toi du monde extérieur pour te recentrer sur ton monde intérieur. Si des pensées te traversent, n’essaie pas de les arrêter. Laisse-les venir et repartir simplement.
  3. Inspire par le nez et expire par la bouche en prenant conscience du passage de l’air, de tes poumons qui se gonflent et se dégonflent. Le calme intérieur s’installe progressivement.
  4. Visualise (passe en revue mentalement) les différentes parties de ton corps calmement en commençant par tes pieds et en remontant lentement vers ton visage. Sois à l’écoute des sensations.
  5. En fin d’exercice, observe ton état de relâchement et de calme intérieur.

Choisir de s’arrêter quelques instants pour mieux repartir ensuite…

calme

Tu pourrais aussi être intéressé(e) par :

 

« L’homme qui voulait être heureux », résumé de livre sous forme de carte mentale

Qu’est-ce qu’une carte mentale ?

Composée de mots clés, de couleurs et d’images ou dessins, la carte mentale (aussi appelée mind map ou schéma heuristique) se présente sous la forme d’une structure arborescente.

Tu peux l’utiliser pour élaborer une synthèse de cours ou un résumé de livre. Elle peut également être fort utile lors de ta prise de notes ou la préparation d’un exposé oral.

Ludique et personnalisée, la carte mentale :

  • donne une vue d’ensemble du sujet traité;
  • permet d’organiser les informations avec logique;
  • favorise les associations;
  • facilite la mémorisation.

Tente l’expérience! Structure l’information et fais émerger tes idées grâce au Mind Mapping.

Exemple : Résumé de livre

Voici la carte mentale que j’ai réalisée suite à la lecture du livre «L’homme qui voulait être heureux» de Laurent Gounelle. J’ai choisi d’utiliser le logiciel XMind (version téléchargeable gratuitement).

Agrandis la carte en cliquant sur l’image à une ou deux reprises.

carte mentale

Pour terminer, voici un lien menant à un autre exemple. Il s’agit cette fois-ci d’une carte mentale manuscrite résumant un article de 2 pages A4 sur le thème des fruits secs.

Sketchnote : une prise de notes sans prise de tête

Voici le dernier article que je viens d’écrire pour le blog Apprendre à apprendre de Nomadity.

Es-tu à l’aise lorsqu’il s’agit de prendre des notes ou est-ce un exercice que tu redoutes ? Recherches-tu une méthode qui te convienne davantage ? As-tu envie de varier ta prise de notes suivant les matières enseignées ?

Lors d’un cours, une réunion ou une conférence, prendre des notes peut s’avérer un exercice complexe. Il s’agit d’écouter et écrire simultanément tout en capturant les informations importantes.

Pour être efficace, il est préférable de choisir l’outil (support papier, support numérique,…) ainsi que la méthode de prise de notes (linéaire ou non) qui te conviennent le mieux.

prise-de-notes

Dans cet article, je te propose de découvrir une méthode de prise de notes dynamique, ludique et accessible à tous : le sketchnote.

Qu’est-ce que le sketchnote ?

Le sketchnote permet d’exprimer des idées visuellement grâce à un ensemble de mots, dessins et formes tout en alliant créativité et logique.

Véritable carte visuelle des idées, le sketchnote stimule le corps et l’esprit en combinant écoute, vision et réflexion.

Réveille l’enfant qui sommeille en toi

Nul besoin d’être doué pour le dessin, munis-toi simplement d’un carnet et d’un stylo. L’objectif est d’exprimer des idées sans te soucier de la qualité artistique de ta création.

Dessine tout ce que tu veux grâce à cinq éléments de base :

5elementsdebase15012017

Procède en 3 phases continues : écouter – synthétiser – visualiser

  1. Ecoute activement: concentre-toi sur les paroles de l’orateur et évite les sources de distraction.
  2. Adopte une vision d’ensemble et capture les idées essentielles.
  3. Réfléchis à leur signification et transforme-les en une carte visuelle structurée à l’aide de phrases ou de mots-clés, dessins, listes à puces, flèches, symboles, …

Et surtout, lâche prise ! Fais-toi confiance et dis-toi que tu pourras toujours adapter ton travail par la suite.

« Les idées complexes sont souvent plus simples à exprimer sous forme de dessin. »

Comment structurer ton sketchnote ?

Il s’agit d’organiser les informations suivant leur importance grâce à un titre, des sous-titres, une numérotation, une liste à puces, l’accentuation de certains mots en gras et/ou en majuscules, …

Voici un exemple sur le thème du brainstorming.

Les avantages du sketchnote

Cette technique de prise de notes permet de :

  • se concentrer sur l’instant présent car tu es actif: tu écoutes, analyses et dessines ;
  • synthétiser et structurer l’information selon tes besoins: tu choisis ton style de dessin et d’écriture, ta façon d’exprimer des idées ;
  • analyser et mieux comprendre l’information ;
  • faire des associations entre les informations ;
  • mémoriser efficacement car elle sollicite les 2 hémisphères de ton cerveau.

« Saisis chaque occasion pour t’améliorer. »

Six astuces lorsque tu débutes

  1. Entraîne-toi : dessine des mots et des phrases pour le plaisir.
  2. Commence par de petits dessins très simples en utilisant les cinq éléments de base.
  3. Progresse pas à pas: réserve un petit espace sur ta feuille pour essayer le sketchnote durant ta prise de notes habituelle.
  4. Réalise un sketchnote unicolore dans un premier temps, tu y ajouteras des couleurs lors de la phase de relecture.
  5. Relis ton sketchnote en fin de journée afin de le compléter et d’y mettre des couleurs pour accentuer certaines parties.
  6. N’hésite pas à le comparer à la prise de notes de tes amis surtout au début de ta pratique.

Au plus tu pratiqueras, au plus tu amélioreras ta capacité à écouter, à capturer les idées, à les structurer sous forme de sketchnotes. C’est en explorant que tu trouveras ta propre voie et développeras ton propre style et ton langage visuel.

Tente l’expérience et surtout amuse-toi !

Tu pourrais également être intéressé par :

Astuce

Je prête attention au vocabulaire que j’utilise à mon égard car à force de les répéter, j’intègre certaines informations à ma personnalité et je diminue l’estime de moi-même.

loveyourself

Par exemple, je me répète sans cesse :  » Mais que je suis lent(e) ! »

Cela fait-il partie de :

  • mon identité ?  (l’Être, ma personnalité, ma personne)
  • mon comportement ?  (l’Avoir, ce que je possède)
  • mes actions ?  (le Faire, ce que je fais)

positivite

Il s’agit d’un comportement qui ne fait pas partie de ma personne. Il est donc possible de le modifier.

Je m’autorise, j’ose les imperfections

As-tu identifié le comportement décrit dans le billet précédent? Les caractéristiques mises en avant sont celles d’une personne perfectionniste.

Dans ta quête de perfection, vis-tu la plupart du temps ton parcours étudiant avec :

  • des peurs ? de l’angoisse ? du stress ?
  • de la tristesse ? de la frustration ? de l’insatisfaction ?
  • un fardeau ? un masque ?

As-tu des attentes excessives vis-à-vis de toi-même ?

fardeau

Etre prêt à prendre des risques pour réaliser son potentiel

Et si en 2017, plutôt que de viser « le mieux », tu visais à « faire de ton mieux » ? Et si tu décidais d’oser être toi avec tes imperfections.

Dès ton plus jeune âge, c’est en tombant que tu as appris à marcher, en babillant que tu as appris à parler, en gribouillant à l’extérieur du cadre que tu as appris à colorier l’intérieur.

« Oser, c’est perdre pied momentanément. Ne pas oser, c’est se perdre soi-même. », Kierkegaard

Retrouve tes élans d’enfant :

  • ouvre la porte à l’expérimentation;
  • fixe-toi des objectifs motivants, ambitieux et réalistes;
  • accepte de commettre des erreurs;
  • prends le temps de les « digérer », recherches-en les causes et tires-en un enseignement pour évoluer;
  • savoure chaque défi relevé, chaque obstacle dépassé;
  • éprouve de la reconnaissance envers toi-même.

********* « La plus grande erreur, c’est d’avoir peur de se tromper », H. Hubbard

Tomber le masque pour oser être vrai, oser être soi

Court-métrage (5 minutes) écrit et réalisé par KJ Adames, produit par Stella Davis

Le coaching scolaire et étudiant : un accompagnement vers la réussite scolaire

Fleche Espace EtudiantsAs-tu envie de t’épanouir dans le cadre de tes études ? de te connaître davantage en tant qu’étudiant pour utiliser pleinement tes capacités et favoriser ta réussite scolaire ? Veux-tu être en accord avec toi-même pour réaliser ton vrai potentiel ?

Que tu sois dans l’enseignement secondaire, supérieur universitaire ou non, je t’accompagne en tant que coach dans l’atteinte de ton objectif. Contacte-moi pour un premier entretien sans engagement.

potentiel

Te reconnais-tu dans ce profil?

profils

Durant ma scolarité ou ma vie d’étudiant(e) :

1. Ma quête est le «mieux »

Je vise perpétuellement le meilleur, le plus satisfaisant, le plus accompli, le plus conforme à mes critères d’appréciation.

2. Ma devise est « être excellent(e) sinon rien ! »

Je poursuis mon objectif sans laisser aucune place à l’échec. Ce comportement m’empêche généralement de sortir du « cadre », et donc de prendre des risques.

3. La procrastination me guette

J’ai tendance à fuir la difficulté plutôt que de me confronter à mes manques, mes lacunes et remettre mon travail à plus tard de peur de me lancer dans un projet sans être certain de le réaliser comme il se doit.

4. Mon autocritique est généreuse

Etudiant(e) travaillant sans relâche à mon autoamélioration,  je m’efforce de montrer aux autres une façade sans aucun défaut ; m’imposant à moi-même de nombreuses critiques et dévalorisations.

5. Le succès dans mes études : qu’est-ce que c’est ?

Je place généralement la barre très haut voire beaucoup trop haut dans ce que j’entreprends. Cela peut m’empêcher d’atteindre le succès et si j’y parviens, j’éprouve beaucoup de difficulté à m’en réjouir. Je tire peu de satisfaction de mes performances scolaires, aussi remarquables soient-elles.

Quel est ce comportement ?

question