Que voulez-vous voir se réaliser ?

Je vous partage une histoire qui apporte un éclairage sur l’importance des choix que nous faisons.

arbreasouhaites

« L’arbre à réaliser des souhaits » est en vous. Il réalise tout : vos désirs, vos aspirations mais aussi vos pensées négatives et vos craintes. C’est à vous de décider de ce que vous voulez voir se réaliser.

Le livre bleu ou le livre rouge ?

Je vous propose de découvrir « The Blue & the Beyond Short Film » réalisé par Youri Dekker.

Se débarrasser de ses croyances limitantes, affronter ses peurs, oser la différence, croire en soi, être en accord avec ses valeurs, … autant de pistes de réflexion auxquelles nous invite ce film d’animation.

Histoire de dragon

dragon

Au temps jadis se trouvait un village terrorisé par un immense dragon. Quand il apparaissait, sa gueule immense crachait tant de flammes que les passants s’enfuyaient, terrorisés. Il était lui-même désespéré de ne pouvoir mieux contenir sa nature de dragon et se cachait, plein de honte.

Le conseil des anciens avait décidé de fouiller la forêt et trouver sa tanière pour le mettre à mort pendant son sommeil.

Mais un vieux sage proposa une autre solution : si on utilisait le potentiel de ce dragon dans l’intérêt général ? Il proposa alors qu’on lui confie l’allumage des réverbères de la ville.

Étonné, inquiet de ne pouvoir répondre à la demande qui lui était faite, le dragon accepta, la peur au ventre. Et oh miracle ! Il s’acquitta si bien de sa tâche qu’on lui confia également le ramonage des cheminées, la gestion des détritus et quelques autres travaux qui le comblèrent de joie.solution

Il pouvait enfin trouver une place dans un monde qui ne lui ressemblait pas, tout en respectant ses propres atouts. Les villageois l’accueillaient maintenant comme l’un des leurs, reconnaissants pour ses bienfaits.

Découvre et utilise pleinement ton potentiel pour avancer sur le chemin de l’épanouissement personnel.

epanouissement

Il était une fois …

Je vous partage un conte qui permet d’expliquer aux enfants les différentes formes d’intelligence que nous possédons.


Il était une fois…. huit intelligences !

couronne

Il était une fois un roi et une reine qui avaient tellement désiré leur enfant que lorsqu’il vint au monde, ils organisèrent une grande fête pour présenter le nouveau-né. Ils invitèrent leurs parents, leurs amis ainsi que les fées afin qu’elles fassent don à leur enfant de cadeaux extraordinaires.

La fête était magnifique. Les invités arrivèrent les bras chargés de cadeaux plus somptueux les uns que les autres : des jeux, des vélos, des doudous, des livres…

Toutes les fées du royaume étaient présentes. Mais quelle déception lorsque le roi et la reine aperçurent l’unique présent qu’elles apportaient ! C’était un arbre minuscule muni de huit branches. Chaque branche était ornée de feuilles d’un vert profond et avait pour extrémité une étoile.

Les fées demandèrent que le petit arbre étoilé fut placé à côté du berceau. Le roi et la reine, déçus mais intrigués, accédèrent à cette étrange exigence. Les invités, curieux, se réunirent spontanément autour du berceau et de cet arbre très particulier.

baguette magique

A ce moment-là, une fée s’approcha de l’arbre afin de donner vie à la première étoile. Elle murmura à l’oreille du nouveau-né : « L’étoile de la musique te fera aimer fredonner, chanter et danser. » L’étoile se mit à briller en même temps que l’intelligence musicale s’éveilla en l’enfant.

À son tour, une deuxième fée s’avança et chuchota : « L’étoile des mots te fera aimer lire, écrire et parler. » L’étoile se mit à briller en même temps que l’intelligence des mots s’éveilla en l’enfant.

La troisième fée se pencha au dessus du berceau et dit : « L’étoile des nombres te fera aimer compter et raisonner. » L’étoile se mit à briller en même temps que l’intelligence des nombres s’éveilla en l’enfant.

La cérémonie continua ainsi avec le passage des cinq autres fées.

Ainsi, la quatrième donna vie à l’étoile du toucher qui fait aimer construire et faire du sport. La cinquième anima l’étoile de la vue qui fait aimer mémoriser ce que l’on voit et se repérer dans la rue ou sur une carte.

Puis, la sixième fée offrit l’étoile de la nature, qui permet de respecter les animaux et les plantes. Enfin, les deux dernières fées firent don de l’étoile du plaisir d’être avec les autres, qui permet d’aimer jouer et travailler avec les autres, et de l’étoile du plaisir d’être seul, qui fait aimer réfléchir, jouer ou travailler tranquillement dans sa chambre.

Au fur et à mesure des paroles murmurées par les fées, chaque étoile se mit à briller en même temps que s’éveillait en l’enfant l’intelligence qu’elle représentait.

Avant de partir, les fées entourèrent le berceau et murmurèrent : « Tu devras bien prendre soin de continuer à faire briller ces étoiles afin de cultiver et d’enrichir ces dons tout au long de ta vie ! »

Le roi et la reine furent vraiment surpris de ce cadeau, mais tellement heureux pour leur enfant qu’ils présentèrent une requête aux fées avant leur départ.

Ils souhaitaient en effet, que tous les enfants de la Terre puissent, eux-aussi, à leur naissance, recevoir un arbre étoilé.

Les fées discutèrent entre elles, mais il semblait qu’elles n’arrivaient pas à se mettre d’accord…

Elles finirent par se tourner vers les époux royaux pour leur annoncer leur décision : l’arbre étoilé était un cadeau spécial que seul leur bébé royal pouvait faire grandir; néanmoins les fées s’accordèrent pour que les huit étoiles et leurs intelligences soient désormais présentes en chaque enfant à sa naissance.

Et c’est ainsi que, depuis cette grande cérémonie, tous les nouveau-nés de la Terre naissent dotés de huit étoiles qui sont huit intelligences précieuses et remarquables, que chaque enfant a le pouvoir de développer afin de devenir un être unique et exceptionnel.

ligne-etoile


Source : http://www.lecoledailleurs.fr – Auteures : Lorella Bugeat, Coralie Dieng, Véronique Garas, Louiza Lusson, Adeline Villon, …enseignantes de Seine et Marne.

Les grenouilles font la course

Il était une fois dans un village très lointain, une course de grenouilles ! Pour toutes les concurrentes, l’objectif consistait à arriver en haut d’une très grande tour. Tous les villageois se rassemblèrent sur le lieu de la course pour voir les grenouilles et pour les soutenir. La paroi verticale et lisse de l’édifice laissait les gens perplexes et curieux à l’idée que des batraciens puissent parvenir à grimper jusqu’au sommet de la tour. Les grenouilles alignées, le départ fut donné et la course commença.grenouille2Dès les premiers instants, les spectateurs se mirent à réagir devant les difficultés des grenouilles à s’agripper à la paroi. En fait, les spectateurs ne croyaient pas du tout qu’il soit possible que ces petites bêtes atteignent la cime de la tour. Et rapidement toutes les phrases que l’on entendit dans la foule furent de ce genre : « Quelle peine !!! Elles n’y arriveront jamais ! C’est impossible ! Elles feraient mieux de retourner à la mare pour profiter de la fraîcheur ! ». Après quelques minutes seulement, les grenouilles commencèrent à s’épuiser et leurs mouvements devenaient de moins en moins vigoureux.

Les villageois continuaient de répéter : « Quelle peine !!! Elles n’y arriveront jamais ! C’est vraiment impossible ! Regardez elles commencent toutes à faiblir, c’est fini ! ». Et ainsi, les unes après les autres, elles finissaient par se résigner devant l’impossible ascension. Finalement, toutes abandonnèrent sauf une, qui semblait avoir gardé encore un peu de vivacité !

grenouille

A présent, il ne restait plus qu’une seule grenouille et avec beaucoup d’efforts elle continuait de grimper. Devant ses difficultés, les gens répétaient inlassablement : « Quelle peine !!! Elle n’y arrivera jamais ! Elle va s’épuiser et finir par abandonner comme les autres ! ».

La petite grenouille restait tenace et à la fin, dans un dernier effort, elle rejoignit le haut de la tour. Les villageois médusés restèrent un long moment sans voix ! Les autres grenouilles voulurent savoir comment elle avait fait pour accomplir cet exploit. L’une d’entre elles s’approcha pour lui demander d’expliquer comment elle avait pu réussir l’épreuve. Elle découvrit que la petite grenouille était sourde !Victoire