Peur, anxiété, phobie et apprentissage #1

Nous avons tous fait connaissance avec la peur et ce, dès notre plus jeune âge. Peur des monstres, des animaux, de quitter ses parents, d’aller au tableau, de ne pas être à la hauteur … Ces peurs évoluent avec l’âge. Certaines disparaissent, d’autres s’installent, grandissent et peuvent s’intensifier jusqu’à nous paralyser. 

La peur

Qu’en est-il des peurs en lien avec l’école et l’apprentissage? Véritables obstacles dans le parcours scolaire de certains enfants et ados, elles restent peu ou mal connues, parfois négligées ou incomprises. Lire la suite

Être attentif lors de l’apprentissage #2

Etudiant

Jérémy, étudiant à la Haute école

« Lorsque je suis dans l’auditoire, je perds facilement le fil. Je suis continuellement distrait par tout ce qui se passe autour de moi. Dès que quelqu’un bouge ou parle à son voisin, je n’écoute plus le prof. »

Lorsque tu ne maîtrises pas suffisamment ton attention, tu perds le fil du cours car ton cerveau considère toutes les informations comme importantes. Tu as beaucoup de curiosité mais elle n’est pas orientée vers les bonnes choses. Lire la suite

L’erreur, un tremplin pour apprendre

L’erreur est (trop) souvent perçue de manière négative. Synonyme de non réussite, elle désigne des faiblesses, montre ce qu’on ne connaît pas, ce qu’on ne comprend pas. Associée à l’idée de faute, l’erreur est mal vécue et peut être une source d’angoisse chez l’apprenant qui a peur de se tromper ; créant alors la mise en marche d’une spirale descendante : découragement, perte de confiance, culpabilité, colère, tristesse, regrets, … ; autant d’émotions désagréables qui peuvent entraver les apprentissages.

Changez de point du vue : p o s i t i v e z !

Pour apprendre, il faut prendre le risque d’utiliser ses connaissances, de les transformer, de les réessayer ; cela implique de faire des essais et nécessairement commettre des erreurs.

L’erreur fait partie du processus d’apprentissage et est un outil pour construire son savoir. Grâce à cet indicateur, l’apprenant découvre son propre fonctionnement et gagne en persévérance et en autonomie.

Alors restez optimiste, allez de l’avant pour rebondir :

1. Identifiez et cherchez à comprendre vos erreurs

D’abord :

  • reprenez vos exercices et vos évaluations ;
  • repérez vos erreurs ;
  • comprenez-les ;
  • tenez compte des commentaires de vos professeurs et de vos proches.

Ensuite, essayez d’identifier le pourquoi de vos erreurs. Vous pourrez ainsi procéder différemment en vue de progresser.

  •  Gérez-vous efficacement votre temps à la maison pour les devoirs ?
  • Vos objectifs sont-ils clairs et précis ?
  • Votre motivation est-elle suffisante ?
  • Maîtrisez-vous l’ensemble des points de matière ?
  • Certaines questions sont-elles restées sans réponse ?
  • Refaites-vous les exercices ?

Lors de l’évaluation :

  • Quel est votre niveau d’attention et de concentration ?
  • Prenez-vous le temps de lire et de comprendre la consigne ?
  • Manquez-vous de temps pour terminer votre travail ?
  • Quel est votre état d’esprit ?
  • Vos réponses sont-elles complètes, claires, précises ?
  • Relisez-vous votre copie ?

2. Acceptez vos erreurs et avancez

Lorsque vous avez compris la ou les raisons de vos erreurs, acceptez-les. Adoptez une attitude constructive et dites-vous que l’erreur est une occasion d’apprendre.

Etre positif face à la situation vous permet de vous sentir mieux dans votre peau, d’être plus enthousiaste ; l’état d’esprit idéal pour progresser.

erreur