Te reconnais-tu dans ce profil?

profils

Durant ma scolarité ou ma vie d’étudiant(e) :

1. Ma quête est le «mieux »

Je vise perpétuellement le meilleur, le plus satisfaisant, le plus accompli, le plus conforme à mes critères d’appréciation.

2. Ma devise est « être excellent(e) sinon rien ! »

Je poursuis mon objectif sans laisser aucune place à l’échec. Ce comportement m’empêche généralement de sortir du « cadre », et donc de prendre des risques.

3. La procrastination me guette

J’ai tendance à fuir la difficulté plutôt que de me confronter à mes manques, mes lacunes et remettre mon travail à plus tard de peur de me lancer dans un projet sans être certain de le réaliser comme il se doit.

4. Mon autocritique est généreuse

Etudiant(e) travaillant sans relâche à mon autoamélioration,  je m’efforce de montrer aux autres une façade sans aucun défaut ; m’imposant à moi-même de nombreuses critiques et dévalorisations.

5. Le succès dans mes études : qu’est-ce que c’est ?

Je place généralement la barre très haut voire beaucoup trop haut dans ce que j’entreprends. Cela peut m’empêcher d’atteindre le succès et si j’y parviens, j’éprouve beaucoup de difficulté à m’en réjouir. Je tire peu de satisfaction de mes performances scolaires, aussi remarquables soient-elles.

Quel est ce comportement ?

question

Êtes-vous sujet à la procrastination ? Identifiez les raisons et apportez-y une solution

La procrastination est un comportement que l’on adopte dans le but d’éviter la réalisation de tâches considérées comme dérangeantes, voire pénibles. Un conflit intérieur nous dicte, consciemment ou non, une attitude contraire à ce que nous devrions faire objectivement.

« Le plus beau lendemain ne rend pas la veille ».

Proverbe chinois

Pour quelle(s) raison(s) reportez-vous certaines tâches à plus tard ?

Vous n’avez pas le temps.

⇒ Élaborez un plan d’actionsQuelles actions allez-vous mettre en place pour réaliser votre objectif ? De combien de temps avez-vous besoin pour chaque action ? Quelles sont vos priorités ? Que pouvez-vous déléguer ?

Vous ne savez pas le faire.

⇒ Réagissez : Renseignez-vous auprès de personnes qui peuvent vous apporter de l’aide, lisez un livre sur le sujet, suivez une formation, …

Vous avez peur de mal faire.

⇒ On apprend par l’expérienceQue risquez-vous en faisant une erreur ?

Vous ne savez pas par où commencer.

⇒ Faites un pas à la foisDivisez votre plan d’actions en petites tâches. Lorsque l’une d’elles est terminée, barrez-la. C’est une façon de vous sentir progresser. Lorsque vous atteignez un (sous-)objectif, récompensez-vous et ressentez le sentiment de satisfaction qui vous traverse.

Vous avez oublié.

⇒ Utilisez un aide-mémoireEn fin de journée, faites la liste des tâches à réaliser le lendemain et affichez-là dans un endroit où vous passez régulièrement.

Vous travaillez mieux sous pression.

⇒ Préférez la qualité à la quantité : En vous fixant une date de réalisation bien avant la date finale, vous pouvez vérifier et corriger votre travail si nécessaire. Vous gagnez ainsi en qualité.

Act Now