Je m’autorise, j’ose les imperfections

As-tu identifié le comportement décrit dans le billet précédent? Les caractéristiques mises en avant sont celles d’une personne perfectionniste.

Dans ta quête de perfection, vis-tu la plupart du temps ton parcours étudiant avec :

  • des peurs ? de l’angoisse ? du stress ?
  • de la tristesse ? de la frustration ? de l’insatisfaction ?
  • un fardeau ? un masque ?

As-tu des attentes excessives vis-à-vis de toi-même ?

fardeau

Etre prêt à prendre des risques pour réaliser son potentiel

Et si en 2017, plutôt que de viser « le mieux », tu visais à « faire de ton mieux » ? Et si tu décidais d’oser être toi avec tes imperfections.

Dès ton plus jeune âge, c’est en tombant que tu as appris à marcher, en babillant que tu as appris à parler, en gribouillant à l’extérieur du cadre que tu as appris à colorier l’intérieur.

« Oser, c’est perdre pied momentanément. Ne pas oser, c’est se perdre soi-même. », Kierkegaard

Retrouve tes élans d’enfant :

  • ouvre la porte à l’expérimentation;
  • fixe-toi des objectifs motivants, ambitieux et réalistes;
  • accepte de commettre des erreurs;
  • prends le temps de les « digérer », recherches-en les causes et tires-en un enseignement pour évoluer;
  • savoure chaque défi relevé, chaque obstacle dépassé;
  • éprouve de la reconnaissance envers toi-même.

********* « La plus grande erreur, c’est d’avoir peur de se tromper », H. Hubbard

Tomber le masque pour oser être vrai, oser être soi

Court-métrage (5 minutes) écrit et réalisé par KJ Adames, produit par Stella Davis

Le coaching scolaire et étudiant : un accompagnement vers la réussite scolaire

Fleche Espace EtudiantsAs-tu envie de t’épanouir dans le cadre de tes études ? de te connaître davantage en tant qu’étudiant pour utiliser pleinement tes capacités et favoriser ta réussite scolaire ? Veux-tu être en accord avec toi-même pour réaliser ton vrai potentiel ?

Que tu sois dans l’enseignement secondaire, supérieur universitaire ou non, je t’accompagne en tant que coach dans l’atteinte de ton objectif. Contacte-moi pour un premier entretien sans engagement.

potentiel

Te reconnais-tu dans ce profil?

profils

Durant ma scolarité ou ma vie d’étudiant(e) :

1. Ma quête est le «mieux »

Je vise perpétuellement le meilleur, le plus satisfaisant, le plus accompli, le plus conforme à mes critères d’appréciation.

2. Ma devise est « être excellent(e) sinon rien ! »

Je poursuis mon objectif sans laisser aucune place à l’échec. Ce comportement m’empêche généralement de sortir du « cadre », et donc de prendre des risques.

3. La procrastination me guette

J’ai tendance à fuir la difficulté plutôt que de me confronter à mes manques, mes lacunes et remettre mon travail à plus tard de peur de me lancer dans un projet sans être certain de le réaliser comme il se doit.

4. Mon autocritique est généreuse

Etudiant(e) travaillant sans relâche à mon autoamélioration,  je m’efforce de montrer aux autres une façade sans aucun défaut ; m’imposant à moi-même de nombreuses critiques et dévalorisations.

5. Le succès dans mes études : qu’est-ce que c’est ?

Je place généralement la barre très haut voire beaucoup trop haut dans ce que j’entreprends. Cela peut m’empêcher d’atteindre le succès et si j’y parviens, j’éprouve beaucoup de difficulté à m’en réjouir. Je tire peu de satisfaction de mes performances scolaires, aussi remarquables soient-elles.

Quel est ce comportement ?

question

Quel regard poses-tu sur toi ?

Que penses-tu de toi ? Quelle image te fais-tu de toi-même ? Que ressens-tu vraiment de toi ? Crois-tu en toi et en ta valeur ? Te comportes-tu avec toi comme un ami ?

image-de-soi

C’est dès notre plus jeune âge que l’image que nous avons de nous-même commence à se construire : lorsque nous sommes au contact de nos parents, notre famille, nos amis, des enseignants, … Suivant la façon dont notre entourage nous perçoit et l’image qu’il nous renvoie, se dessinent peu à peu notre conception de la vie et de nous-même.

S’installent alors des croyances : certaines dynamisantes et d’autres limitantes comme par exemple :

  • Je suis toujours trop lent(e) pour achever mon travail dans les délais !
  • Je ne suis pas assez intelligent(e) pour entamer ces études-là.
  • Comme d’habitude, je suis incapable de respecter mon planning.

stop

STOP aux pensées et aux paroles dévalorisantes !

En tant que principal acteur de ta vie et de ce que tu crois, tu as le choix d’accepter ou non ces croyances. De plus, l’image que tu as de toi-même n’est pas immuable, tu peux la remodeler. Comment ?

1. Apprendre à s’évaluer 

Examine-toi comme si tu t’observais de l’extérieur. Considère-toi avec justesse, sans te dévaloriser.

  • Quels sont mes défauts ? Qu’est-ce qui me déplaît en moi ? Qu’est-ce que j’aimerais modifier, développer ?
  • Quelles sont mes qualités ? mes compétences ? mes forces ? Quel est mon savoir-faire ? Qu’est-ce que j’apprécie chez moi ?

Cet exercice n’est pas aussi facile qu’il y paraît. Accorde-toi le temps nécessaire pour réaliser cette liste progressivement.

ideeOpter pour un petit jeu en famille ou entre amis

Veille à fixer clairement les règles dès le départ : dans un climat amical et bienveillant, chacun informe les autres de ce qu’il apprécie le moins chez eux et ensuite, ce qu’il apprécie le plus.

2. Chercher à s’améliorer

a) Que souhaites-tu améliorer chez toi ?

Tu voudrais être moins stressé(e) lors des évaluations, être plus persévérant(e), gérer ton temps efficacement, …

b) Comment t’améliorer ?

Il peut s’agir de pratiquer des exercices de respiration lorsque le stress monte, se fixer des objectifs clairs avant d’entamer une tâche ou réaliser un planning précis des tâches à accomplir.

3. Adopter un nouveau réflexe : Développer une vision positive

Prête attention à ton dialogue intérieur. Dès qu’une pensée négative sur toi-même te traverse, essaie de la reformuler de manière positive.

Ex : « Je ne vais pas y arriver » devient « Je fais de mon mieux pour y arriver ».

 

 « Le changement se produit en toi non pas quand tu t’obliges à changer mais quand tu deviens conscient de ce qui ne fonctionne pas en toi. », Shakti Gawain

 

Envie d’aller plus loin ?

fleche-sarah-racquet-clair-blogAs-tu envie de t’apprécier à ta juste valeur, reconnaître tes talents pour les faire fructifier ? Veux-tu améliorer l’image que tu as de toi-même et retrouver plus de confiance en toi pour relever les défis qui se présentent à toi durant tes études ?

Si tu souhaites être accompagné(e) dans cette démarche, contacte-moi pour un premier entretien sans engagement.

 

ilovemyself